Accueil » Actualités voyage » Emigrer et travailler au Brésil, les difficultés bureaucratiques

Emigrer et travailler au Brésil, les difficultés bureaucratiques

GenerationVoyage


Créer son entreprise au Bresil est devenu un rêve à la mode.

etudier au bresil

Malheureusement selon un article de la BBC News, ouvrir son activité au Brésil est extrêmement difficile du fait de la bureaucratie très lourde.

Le Brésil est devenu récemment la sixième économie la plus développée du monde mais la bureaucratie n’a hélas pas évoluée à la même vitesse.

Selon une étude de la « World Bank », le Brésil est au 126ème rang (sur 183) pour ce qui est de la facilité à démarrer une activité, être en règle avec les permis de construire et avec les impôts.

En moyenne, il faut 13 procédures et 119 jours de travail pour commencer créer son entreprise au Brésil.

Les permis de construire demandent une moyenne de 17 procédures et 469 jours pour être autorisés.

Le chef français Pierre Cornet-Vernet a dû attendre 11 longs mois pour ouvrir son sa boulangerie : « Paradis », dans un quartier de Copacabana à Rio de Janeiro.

« C’est comme un jeu » dit-il, « Il vous faut un document. Mais pour avoir ce document tu dois avoir 7 autres documents. Et pour chaque de ces 7 documents, il te faut faire des demandes diverses… ».

Pour arriver à gérer la bureaucratie brésilienne, monsieur Cornet-Vernet a dû embaucher un avocat comptable juste pour ça.travailler au brésil

Les impôts aussi peuvent être très problématiques. Cornet-Vernet révèle : « Je vends plusieurs types de desserts et pour chacun de ces produits, il existe un impôt différent. ».

Peut-être juste pour rendre les choses plus difficiles et couteuses, son magasin et son usine, les deux dans le même quartier, doivent être créés séparément. Comme si ça ne suffit pas, certaines machines restent souvent bloquées à la douane à l’import.

Toutes ces règles, ces lois, ces impôts et cette bureaucratie contribuent à la mort sous deux ans de 40% des nouvelles entreprises créées au Brésil.

Cristiano Prado, un expert de la compétitivité industrielle de Rio de Janeiro nous révèle que pour ouvrir un nouveau business, il faut recevoir au minimum la permission d’une douzaine d’agences gouvernementales. Le cout total des documents demandés peut être supérieur à 800€.

Cornet-Vernet conclue : « Le Brésil est un pays avec un marché très demandé. C’est dommage qu’il y ait tant de bureaucratie. Quand tout fonctionne bien pour vous, le Brésil est vraiment un pays merveilleux.

Vous avez déjà créé une entreprise au Brésil ? Partagez votre expérience !

 

Brésil

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Generation Voyage
Revenir en haut de la page