vendredi , 15 décembre 2017
Accueil » Vivre à l'étranger » Etudes à l'étranger » Le système universitaire des Etats-Unis

Le système universitaire des Etats-Unis

GenerationVoyage


Mieux comprendre le système universitaire des États-Unis

Mieux comprendre le système universitaire des États-Unis

S’inscrire dans une université américaine est une alternative intéressante pour effectuer de grandes études. Les informations qui suivent peuvent être d’un grand secours au jeune diplômé désireux de s’inscrire dans un établissement supérieur des États-Unis.

Les différentes sortes d’université

Les établissements universitaires aux États-Unis sont nombreux et classés selon trois grandes catégories. La majorité des jeunes Américains fréquente les structures publiques, qui elles-mêmes sont subdivisées en université et en université d’État. Certains étudiants, dont principalement ceux issus des familles modestes, optent pour les cursus proposés par les Community College. Ces établissements proposent des frais de formation moins coûteux. Viennent ensuite les campus privés, réputés pour être très sélectifs dans leur système d’admission des étudiants. Cela est en grande partie dû au niveau élevé du coût des formations.

Déroulement du cursus universitaire

Une fois admis dans une école supérieure américaine, l’étudiant doit choisir sa filière ou « Major », la durée de la formation étant connue à l’avance. Les examens de fin d’année n’existent pas au terme des études universitaires aux USA. Le système se résume en une accumulation de crédits ou de points que l’on acquiert lors des contrôles continus. L’intégration en classe supérieure se fait par matière et individuellement. À la fin du cursus, l’établissement procède à l’évaluation des points recueillis par l’étudiant avant de se prononcer sur son résultat.

Les diplômes délivrés aux USA

Le bac en poche, un jeune américain ayant effectué douze années d’étude dans le secondaire intègrera une université. À un niveau d’étude similaire, son homologue de l’Hexagone fréquentera la classe de première. L’étudiant aux États-Unis entre alors en premier cycle de l’enseignement supérieur pour décrocher après un cursus de quatre ans son « Bachelor » — équivalent de la licence en France. À ce stade, le jeune diplômé a la possibilité de s’inscrire pour le « Master » qu’il obtiendra au bout de deux années d’études supplémentaires. En ce qui concerne la certification de PhD ou Doctorat, il est nécessaire de suivre une formation supérieure d’au moins trois ans après l’obtention du Bachelor.

Etats-Unis

Un commentaire

  1. Un paragraphe en plus sur la dette étudiante aux USA aurait été le bienvenue 🙂 histoire d’apporter toutes les facettes concernant le système universitaire américain.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Generation Voyage
Revenir en haut de la page