Accueil » Actualités voyage » Les 6 mythes sur les économies en voyage qui vous coûtent de l’argent

Les 6 mythes sur les économies en voyage qui vous coûtent de l’argent

GenerationVoyage


Au cours du temps, plusieurs mythes se sont établis autour des dépenses en voyage. Sont-ils fondés ? Pas vraiment …

Le mythe : Réservez vos billets d’avion le plus en avance possible.

La réalité : Ceci a été démystifié l’année dernière par la Airlines Reporting Corporation. Après avoir étudié un ensemble de réservations pour une valeur de 82 milliards de dollars, elle a établit que le meilleur moment pour réserver ses billets d’avion se situait 6 semaines avant la date du vol.

C’est à ce moment que les compagnies aériennes lancent leurs premières offres pour remplir les sièges vides. En 2011, déjà, l’étude avait révélé que les billets étaient environ 6% moins cher à cette période, et l’escompte a été encore plus élevé dans les années précédentes.

Une étude plus récente publiée la semaine dernière par CheapAir.com indique des
résultats similaires, constatant qu’un réservation sept semaines avant le vol vous permettrait de trouver les meilleures offres de billets d’avion.

Le mythe : Vous avez besoin d’un complément d’assurance pour votre location de voiture.

La réalité : La personne au comptoir de la compagnie de location de voitures vous recommandera probablement – si ce n’est carrément de vous pousser à le faire – l’assurance complémentaire pour les dommages, le vol ou la responsabilité en cas  d’accident. Ne laissez pas ce vendeur vous tromper, car il y a de bonnes chances que vous ayez déjà cette couverture.

Les 6 mythes sur les économies en voyage qui vous coûtent de l'argent

De nombreuses polices d’assurance automobile couvrent les locations de véhicules, mais les détails varient, donc ce n’est pas une mauvaise idée de contacter votre compagnie d’assurance avant de voyager en location, juste au cas ou.

Même si vous n’êtes pas couvert par votre police d’assurance automobile (ou même si vous n’avez pas de voiture), une grande variété de cartes de crédit, en particulier celles de la catégorie Gold ou Premium, peuvent également étendre la couverture à la location de voiture.

Il vous faut pour cela payer la location avec cette carte et vous inscrire en tant que conducteur principal sur le contrat de location. Dans la plupart des cas, la couverture d’assurance de la carte de crédit est secondaire, ce qui signifie que vous devrez toujours avoir besoin de faire une réclamation auprès de votre compagnie d’assurance automobile.

De plus, à vous de vérifier que soit votre carte, soit votre assurance couvre la « perte de jouissance » que de nombreux loueurs facturent à présent. CreditCards.com dispose d’un tableau qui renseigne sur les détails donnés ici.

Le mythe : Vous obtiendrez un meilleur change à l’étranger en payant en dollars US.

La réalité : Convertir vos dollars dans un autre pays ne vous permet pas d’éviter des frais de transaction étrangère …

En plus de cela, vous perdrez probablement de l’argent à cause d’une pratique d’échange appelée « conversion dynamique des devises » (pratique de paiement par carte qui converti directement, dans la monnaie de votre pays, le montant de vos achats).

En général, la règle de base est qu’il est plus malin d’utiliser des cartes de crédit lorsque vous voyagez à l’étranger. Certaines cartes offrent, en effet, une protection d’achat si un élément se casse ou n’est pas livré comme promis, et elles vous permettent aussi de contester une transaction.

Selon les recherches menées par le site CardHub.com, les cartes de crédit offrent un taux de change d’environ 8% de mieux que ce que l’on trouve dans une grande banque américaine par exemple, et d’environ 16% de mieux que le change des devises à l’aéroport.

Le point faible de cette pratique est que vous devez vous assurer que vous utilisez une carte qui n’a pas de frais de transaction étrangère de l’ordre de 3%, ce qui annulerait un taux de change favorable.

Les 6 mythes sur les économies en voyage qui vous coûtent de l'argent

Le mythe : Les billets d’avion sont moins chers tard le mardi soir.

La réalité : Christopher Elliott, un défenseur des consommateurs qui se concentre principalement sur les voyages, appelle ça un « mythe persistant » concernant le fait que les meilleurs tarifs de billets d’avion peuvent être trouvés après minuit le mardi.

Désolé, les couches-tard : Deux nouvelles études ont constaté que vous n’achèterez pas moins cher juste parce que vous êtes resté jusque tard devant votre écran d’ordinateur.

Des chercheurs de la Texas A & M University ont étudié des billets pour les mêmes vols achetés sur différents jours de la semaine et ont constaté que ceux achetés sur le weekend étaient environ 5% moins chers.

Ceci s’explique par la découverte que les achats du weekend sont nettement plus nombreux avec un mélange de clients d’affaires et de loisirs, que ceux de la semaine qui sont disproportionnés.

Toutefois, le site CheapAir.com a également abordé cette question dans une étude et est arrivé à une conclusion différente :  qu’il n’y a vraiment aucun jour de la semaine où les prix sont nettement plus bas. S’appuyant sur la notion qu’une « fenêtre
magique de vente » ne vous substitue pas à comparer les prix des vols de différentes compagnies pour les obtenir plus bas.

Le mythe : Les meilleures offres d’hotels viennent de sites tiers (Hotels.com, Booking, Expedia …)

La réalité : Le prix d’une chambre que vous trouverez sur un site tiers de réservation pourrait ressembler à une bonne affaire, mais ne supposez pas que ça l’est.

Appelez directement l’hôtel si vous tombez sur une offre alléchante. Selon le New York Times, Starwood Hotels & Resorts, InterContinental Hotels Group, et Wyndham Hôtel Group offrent tous maintenant la garantie que vous obtiendrez le meilleur prix de réservation à travers leur site.

Passer par le site de l’hôtel concerné peut également permettre de bénéficier de forfaits incluant d’autres avantages, comme le stationnement gratuit ou une boisson gratuite au bar, que les sites de réservation tiers n’ont pas.

En outre, prenez en compte la touche personnelle en terme de service clientèle : « Les dirigeants de compagnies aériennes et d’hôtels ont indiqué qu’ils peuvent offrir une attention plus personnalisée lorsque le voyageur a réservé directement sur le site de l’hôtel.

Cela signifie que les clients peuvent avoir plus de chance d’obtenir le type de lit, ou la chambre qu’ils souhaitent », souligne le Times.

Non, cela ne va pas vous faire économiser de l’argent, mais après un long trajet ou un long vol, vous épargner l’ennui pourrait être inestimable. De plus, gardez à l’esprit que si vous êtes membre d’un programme de fidélité d’un hôtel, vous pourriez ne pas être en mesure d’accumuler des points pour un séjour réservé sur un site tiers.

Le mythe : Le Duty Free est un endroit pour faire de bonnes affaires.

La réalité : Parfums, lunettes de soleil, chocolats, etc … Le tout à prix défiant toute concurrence, que vous ne pourrez pas obtenir à moins que vous tuez votre temps dans un terminal d’aéroport quelque part dans le monde.

C’est la promesse implicite des boutiques de Duty free, en quelques sortes. Mais ces  nombreuses offres ne sont pas vraiment exceptionnelles en termes d’économies.
Non, vous ne payez pas de taxes, mais des effets franchisés peuvent parfois être plus chers que ce que vous payeriez dans un magasin ordinaire.

Le magazine Esquire a fait une comparaison côte-à-côte des prix des Duty free et a constaté que c’est un véritable sac-de-noeuds.

L’alcool et les cigarettes sont vraiment moins chers. Cependant, si vous ne buvez et ne fumez pas, vous pouvez rayez de votre liste les parfums et les bijoux. Ils sont moins chers chez les détaillants habituels.

« Les grands parfums et les maisons cosmétiques se font plus d’argent dans les Duty free et les boutiques de voyage que dans les marchés intérieurs, » déclare la section Generation Research de Budget Travel.

Source : Times

Et vous, connaissez vous des rumeurs concernant des bon plans, ou des offres, qui s’avèrent finalement inutiles et plus chers ?

12 commentaires

  1. Article très intéressant que tout le monde aurait besoin de lire pour avoir les idées claires 😉

    Je te rejoins sur les deux premiers points en tout cas, même les billets de TGV sont parfois moins chers si on les prend à la dernière minute.

    Et effectivement, nous sommes déjà couverts sur beaucoup de choses au niveau assurance, rien que grâce à certaines cartes bleues par exemple, il faut donc faire bien attention à ne pas souscrire à une assurance qu’on a déjà!
    Voyage Monde Articles récents…Voyager dans un pays chaud : avantages et inconvénientsMy Profile

    • C’est vrai que l’on s’embrouille toujours avec ces « légendes ». Cet article met au clair quelques uns d’entre eux, mais je pense que les voyageurs réguliers se doutent déjà que tout ce que les compagnies proposent en suppléments est superflu …

  2. En effet, article très intéressant.
    Comme dans tous les domaines où on peut gagner de l’argent, il y a de nombreuses arnaques ou semi arnaques.
    C’est plus jouer sur l’innocence des gens (comme pour les multiples assurances par exemple)
    Blog voyage Articles récents…Transport à BangkokMy Profile

  3. Je pense qu’il est vraiment difficile de prévoir à l’avance le prix d’un billet d’avion. ça dépend de tellement de critères. A mon avis on ne peut pas vraiment généraliser sur la meilleure période d’achat car ça dépend de la destination, de la date etc.
    Par contre oui, j’avais remarqué que pour les cosmétiques le duty free n’est pas une si bonne affaire que ça en général.
    Stephane Articles récents…savoir économiserMy Profile

    • Si quand même, en s’y prenant 1 mois et demi avant, il y a moyen d’avoir un prix proche du meilleur, quelle que soit la destination. Après, il faut prévoir si le pays où l’on se rend n’a pas de grands évènements en cours ou à venir (coupe du monde, fête nationale, etc …). Et puis on part pas du jour au lendemain, on prévoit les choses longtemps avant le départ. Il faut être désorganisé pour ne pas avoir un bon prix … 🙂

  4. Moi j’ai entendu un mythe mais peut-être est-il vrai ! Peut-être que vous pourriez m’éclairer.
    J’ai lu que en fonction de votre adresse IP et de votre situation géographique, les prix des billets pouvaient s’ajuster. J’y crois un peu car je suis sûr qu’un bon informaticien fou pourrait programmer une telle avancée !
    En avez-vous entendu parler ?
    Haydée@Travelplugin Articles récents…Faites-vous ces 20 erreurs avec votre blog de voyage ?My Profile

  5. Lorsque l’on s’investi dans le blogging, on se rend compte de beaucoup de choses ! On intègre ce monde caché derrière la toile, mais aussi les travers.
    Haydée@Travelplugin Articles récents…Une année sabbatique pour vivre au Brésil ! [Interview Vidéo]My Profile

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Generation Voyage
Revenir en haut de la page