mercredi , 18 octobre 2017
Accueil » Actualités voyage » Explorez l’histoire dans les quartiers de Deauville

Explorez l’histoire dans les quartiers de Deauville

GenerationVoyage


Explorez l’histoire dans les quartiers de Deauville

La ville de Deauville et sa région, la Normandie, ne sont certainement pas connues pour leur climat idyllique, alors pourquoi seriez-vous tenté d’y aller pour un week-end ? Eh bien, parmi tant d’autres raisons, la ville présente une richesse historique peu commune – même pour la France, de par son passé ainsi que les personnalités qui ont fait halte dans cette ville incontournable. Illustration parfaite des symboles du temps : une visite détaillée des quartiers de Deauville elle-même.
Evidemment, avant même de se préoccuper de faire le programme de votre week-end, pensez à réserver votre logement, pourquoi pas dans un des hôtels de Deauville sur Venere.com.

Dès sa conception, Deauville est imaginée comme la « ville balnéaire idéale ». Organisée de façon originale, son plan d’ensemble présente outre les activités balnéaires traditionnelles, bien-sûr des établissements publics comme l’école, la Mairie ou la gare, religieux comme l’église et le temple, des entreprises et des commerces et les équipements sportifs. Tout est rapidement mis en œuvre pour un succès qui fut immédiat. Voici quelques informations fournies par l’Office du Tourisme de la ville de Deauville.

Le Coteau:

Ce fut le commencement de Deauville. En effet, en 1856, il y a un village implanté sur le Mont-Canisy, dominant une vaste zone de marais fréquemment inondé. En 1859, le Maire Jean Louis Auguste Brunet vend ces marais entraînant alors l’abandon progressif du bourg de Deauville. Ce n’est qu’en 1964 que la Ville de Deauville réinvestit ce territoire. A noter la présence dans ce quartier de l’Eglise Saint Laurent, classée au titre des monuments historiques dont la restauration fut en partie prise en charge par Yves Saint-Laurent, mécène reconnu et voisin de la paroisse.

Le quartier populaire Pavillons-Avenir-Verdun:
L’édification de la station a évidemment entraîné un flux humain très important, d’où l’arrivée massive de familles d’ouvriers, vraisemblablement à l’origine du quartier de la Sibérie entre l’hippodrome de La Touques et la ligne de chemin de fer.

En effet, au début du XXème siècle, la ville décide d’acquérir des terrains pour construire des habitations à bon marché. Encore aujourd’hui, les maisons sur ces terrains font partie du parc de logements sociaux de la Ville de Deauville.

Vous trouverez dans ce quartier l’Hôtel de l’Europe (aujourd’hui Hôtel Continental) où séjourna Guillaume Apollinaire, ou encore le Pont des Belges (anciennement Pont de l’Union), la version reconstruite de celui détruit par les Allemands en 1944.

Le Centre-ville:

Le centre de vie de la ville de Deauville présente quelques places à ne pas rater, telles la Place Morny, à la croisée des huit axes qui structurent le plan urbain de la ville depuis sa création: la rue Désiré Le Hoc mène de la gare au casino, la rue Gambetta se dirige vers l’hippodrome et à son opposé vers les quais. La rue Oliffe est orientée vers le front de mer. Cette place porte une statue du Duc de Morny en souvenir du créateur de la station, mort en 1865, ainsi qu’une fontaine.

L’Avenue de la République relie Deauville aux communes limitrophes du littoral, desservant la gare et se prolongeant par le Pont des Belges vers Trouville, et constitue un axe majeur dans le développement de Deauville.

Le Quartier des Villas:

D’un tout autre style, s’est développé à  l’arrière du front de mer à partir du début du XXème siècle, un quartier composé de villas alignées sur la rue ou légèrement en retrait. L’ambiance y est paisible, les petits avant-jardins plantés ajoutent de la verdure à l’ensemble. Cet ensemble harmonieux est renforcé par les clôtures à claire-voie et les haies qui bordent les jardins des villas. De style anglo-normandes, ces villas étaient souvent mitoyennes, composées de deux étages d’une surface de 100m2. Contrairement aux villas du bord de mer, aristocratiques, ces maisons étaient vouées à la famille.

Le Front de Mer et ses villas:

D’un autre standing, le Front de Mer présente quant à lui de grandes villas Second Empire, qui font fièrement face à la mer. Implantées sur de larges parcelles traversantes, leurs jardins sont situés au sud, à l’opposé de la mer. Certains propriétaires construisent des communs sur les terrains voisins. La villa de Duc de Morny occupait ainsi l’espace de l’Hôtel Royal et de deux îlots voisins ! Et pour couronner l’ensemble, au centre du front de mer, sont réalisés le Grand Hôtel et l’ancien casino (1863).

Ceci n’est bien-sûr que la liste non exhaustive des quartiers intéressants de Deauville, le mieux restant de les découvrir par vous-même !

Un commentaire

  1. Pour n’y être pas encore allée, cette petite description tombe à pic car Deauville entre dans une des étapes que je compte visiter prochainement! J’aurai bien aimé avoir des bons plans côté hébergement car à ce qu’il paraît c’est un peu cher de ce côté.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Generation Voyage
Revenir en haut de la page