Accueil » Carnet de voyage » Cinq villes géniales à visiter pour le street-art
Assurance Working Holidays - Assurance Fille au Pair - Assurance Vol - Assurance Annulation

Cinq villes géniales à visiter pour le street-art



Explorez la scène artistique underground de São Paulo ou partagez une bière avec des graffeurs à Melbourne ! Je vous présente mes 5 villes préférées pour le street-art !

Le street-art est ce mouvement artistique contemporain qui a conquis le monde entier car il permet de donner un cachet à un lieu qui auparavant était dénué d’intérêt, tout en offrant la possibilité à l’artiste de rue de s’exprimer librement et parfois de dénoncer des vérités qui dérangent.

Né aux États-Unis dans les années 70, le street-art a par la suite voyagé jusqu’en Europe au début des années 80. Si à ses début il était mal vu et sanctionné, l’art urbain est aujourd’hui apprécié, et les villes font de plus en plus appel à des graffeurs pour embellir leurs quartiers. Au point d’attirer des touristes. Aujourd’hui, je vous présente 5 villes qui ont embrassé pleinement le street-art, et que j’ai eu l’occasion de visiter.

Melbourne, Australie

Melbourne street-art

Commençons par Melbourne, une ville que je connais bien pour y avoir vécu. Découvrez la scène underground de la ville en parcourant les ruelles cachées et les arcades, en finissant au Blender Studios, où vous pourrez voir des artistes travailler et partager une bière avec eux. Vous pouvez le faire au hasard en vous baladant dans la rue, mais aussi en vous faisant guider par des street-artistes locaux, qui gèrent le site Melbourne Street Art Tours, mais cela revient quand même assez cher, même si la visiter dure trois heures et qu’on vous offre la bière à la fin (69$). melbournestreettours.com

Berlin, Allemagne

Street-art Berlin

À Berlin, c’est peut-être encore mieux car il existe un atelier de l’art urbain. Non seulement vous partez pour une visite à pied de la ville, mais l’on vous raconte tout plein d’anecdotes sur l’art local, et on vous dit comment créer votre propre art, des petits pochoirs aux peintures murales en 3D.

Rendez-vous sur alternativeberlin.com. On y trouve des tours gratuits et payants, et c’est vraiment pas cher pour passer un après-midi plaisant dans la capitale allemande.

São Paulo, Brésil

Street art São Paulo

Ah, São Paulo ! Finalement tout proche de là où j’ai commencé à bloguer sur Etudier-Voyager… São Paulo est une mégalopole très bétonnée mais cela lui a permis de devenir influente sur la scène artistique. Rendez-vous à la station de métro Vila Madalena dans le quartier « bobo » de la ville… Vous y trouverez notamment la « Beco do Batman », la ruelle 100% street-art !

Egalement, ici et là dans la ville, vous ne manquerez pas la patte des jumeaux, « Os Gemeos », qui sont très célèbres ici et intègrent dans leurs graffitis des éléments issus de la culture brésilienne.

Stavanger, Norvège

Nuart, Stavanger, Norvège

Nuart, un festival d’art contemporain dans la ville de Stavanger, en Norvège, se concentre sur le street-art et le mouvement post-graffiti (pochoirs, peintures murales, autocollants). Il se tient en septembre, et fêtera en 2017 son 17ème anniversaire.

Londres, Royaume-Uni

Street-art Londres

Le Tate Modern a été le premier grand musée public à présentant du street-art à Londres, en 2008. Depuis, il y a souvent plusieurs expositions d’art urbain dans la ville. Mais c’est dans les rues que le street-art (évidemment) s’apprécie le mieux à Londres. Rendez-vous dans les quartiers de Shoreditch, Brixton, au Stockwell Park et du Leake Street Tunnel pour découvrir les meilleurs spots de street-art de la capitale anglaise !

Voilà, j’espère que cet article vous aura aidé. Le street-art est pour moi un régal quand je voyage, car il s’apprécie tel qu’il est, selon le jour ou la nuit, et quand vous revenez un an, deux ans, 10 ans plus tard, une autre oeuvre aura peut-être remplacé la précédente !

Source : VivreDemain

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Assurance Voyage d'Etudier-Voyager.fr !
Revenir en haut de la page